logo
logo

Une étude parue le 7 mars 2021 au sein de la revue scientifique “Chemical Research in Toxicology” a fait trembler le monde des cosmétiques. Celle-ci pointe du doigt la dégradation de l’octocrylène en benzophénone dans nos produits cosmétiques. Ces grands mots vous font peur ? Ne vous inquiétez pas, on vous explique tout !

D’un côté, on a l’octocrylène

C’est un filtre UVB qui est fréquemment utilisé dans l’élaboration de nombreux cosmétiques (crèmes hydratantes, autobronzantes, shampoings…), et surtout pour les écrans solaires et les crèmes anti-âge. Son rôle est de filtrer les rayonnements UV, et donc protéger la peau lors de l’exposition au soleil.

De l’autre côté on a la benzophénone

Elle peut avoir plusieurs rôles : filtre UV, mais aussi agent conservateur, stabilisant ou masqueur d’odeurs... Là aussi, il s’agit d’un ingrédient synthétique, que l’on retrouve dans bon nombre de produits cosmétiques conventionnels.

La transformation de l’octocrylène en benzophénone

Le problème c’est que l’étude a révélé que l'octocrylène se transforme en benzophénone au fur et à mesure du vieillissement du produit, en se dégradant au sein même du flacon. Cela se produit du fait d’une réaction chimique, et ce, que le cosmétique soit ouvert ou non. Et cette dégradation serait proportionnelle au vieillissement du produit. Les chercheurs ont ainsi pu observer des augmentations de benzophénone dépassant les 100% et même atteignant les 200%.

Dangereux pour la santé ?

Or, cet ingrédient est cité dans la liste des potentiels perturbateurs endocriniens. La benzophénone est effectivement classée comme « peut-être cancérogène pour l’homme », par le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) de l’OMS. Et selon cette agence sanitaire, l’exposition à la benzophénone sur les animaux induit des cancers du foie et des lymphomes, ainsi que des problèmes dermatologiques. De plus, les données scientifiques accumulées indiquent que l’octocrylène pourrait être toxique pour la reproduction, et être un perturbateur métabolique et endocrinien. Par-dessus tout, ces deux substances présentent un fort taux d’absorption par la peau (jusqu’à 70%), ce qui les rend beaucoup plus dangereuses.

Dans ce cas, comment démêler le vrai du faux ?

Une seule chose est sûre, n’arrêtez surtout pas de vous protéger contre les rayons UV !! Les protections solaires jouent en effet un rôle majeur dans la lutte contre les cancers cutanés, qui sont ceux qui progressent le plus en France. Un Français sur cinq n’utilise jamais de protection solaire à la plage, malgré les mises en garde régulières des dermatologues et des cancérologues.

Alors, comment faire pour se protéger sans être exposé à des particules toxiques ?

Pour utiliser vos produits solaires en toute efficacité, il faut bien lire les indications sur les flacons, car la PAO (Période Après Ouverture) est généralement de 6 mois. Si vous avez un doute sur la composition, alors nous vous conseillons d’utiliser votre produit juste le temps des vacances, puis de le jeter.

Comment les conserver ? À l'abri de la lumière et de la chaleur.
Ne les laissez pas traîner dans une voiture en pleine canicule et jetez-les après les vacances, même s’ils ne sont pas terminés.

En revanche, si vous êtes sceptiques et que vous voulez être vraiment sûrs de ne pas vous exposer à l’octocrylène et à la benzophénone, vous pouvez vous tourner vers des crèmes solaires bio qui sont formulées avec des écrans minéraux : le dioxyde de titane et l'oxyde de zinc. De plus, afin de limiter la pénétration des filtres UV dans les couches profondes de la peau, les produits contenant de l’alcool sont à exclure !

A l’inverse, il est également dangereux de se lancer dans des DIY de produits solaires avec des produits naturels. La méfiance progressive face aux produits chimiques ne doit effectivement pas se traduire par une utilisation exclusive d’ingrédients tels que l’huile de pépin de framboise par exemple, car il ne faut pas oublier que le processus de création de protections solaires est très réglementé, et tout le monde n’a pas forcément les connaissances scientifiques nécessaires :)

La protection solaire est votre meilleur allié !

Mais attention ! La protection régulière doit donc rester une priorité pour toute la famille quand on s’expose, et ce, quelle que soit votre couleur de peau. Si vous ne savez pas quel SPF utiliser selon votre carnation, nous vous avons mis un petit guide à disposition dans le PDF un peu plus bas, qui vous indiquera le niveau de protection solaire recommandé pour vous selon la classification européenne.

En parlant de SPF, quelques petits rappels ne sont jamais de trop ! SPF est une abréviation pour Sun Protection Factor ou en français Facteur de Protection Solaire. C'est un indice qui représente le degré de protection délivré par produit solaire. Il existe plusieurs choix de l’indice de protection. Celui-ci varie selon le phototype de peau et le degré d’intensité du rayonnement solaire. Plus la peau est sensible aux réactions solaires et le rayonnement UV intense, plus il faudra privilégier une forte protection.

Phototype Exemple de type de peaux Carnation Réactions solaires Catégories de protection recommandée Niveau SPF indiqué
I Celtiques, Rousses Blanche - Brûlent toujours
- Ne bronzent jamais
Très haute protection 50+
II Claires Blanche - Brûlent facilement
- Bronzent peu
Très haute protection 50+
III Caucasiennes Blanche - Brûlent parfois
- Bronzent progressivement
Haute protection 30
50
IV Asiatique, Hispaniques Mate - Brûlent peu
- Bronzent toujours
Protection moyenne 15
20
30
V Indiennes, Moyen-Oirentales Brune - Brûlent rarement
- Bronzent intensément
Protection moyenne 15
20
30
VI Africaines Noire - Ne brûlent jamais
- Bronzent intensément
Protection moyenne 15
20
30

Quelle est la récurrence d'application ? En temps normal, une application est nécessaire toutes les deux heures.
Si vous vous baignez, vous transpirez ou que la peau a été en contact par les frottements d’un tissu (vêtements, serviettes...) : une application de votre crème solaire est de nouveau nécessaire.

Ehhhh psst.. On vous propose également une petite sélection de crèmes solaires sans octocrylène : c'est juste ici, dans le PDF à télécharger ;)


AVÈNE - Lait enfant SPF 50+

Prix Labels Bénéfices
~14 € logo skin protect logo DERMATOLOCALLY tested logo ESCF - Photo / protecteur
- Sans Parfum
- Hydratant
- Très résistant à l’eau
- Sans effet blanc
- Antioxydant
Liste des ingrédients
AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA). C12-15 ALKYL BENZOATE. COCO-CAPRYLATE/CAPRATE. METHYLENE BISBENZOTRIAZOLYL TETRAMETHYLBUTYLPHENOL [NANO]. DIISOPROPYL ADIPATE. WATER (AQUA). BISETHYLHEXYLOXYPHENOL METHOXYPHENYL TRIAZINE. DIETHYLHEXYL BUTAMIDO TRIAZONE. POLYGLYCERYL-2 DIPOLYHYDROXYSTEARATE. GLYCERIN. BUTYL METHOXYDIBENZOYLMETHANE. SILICA. DECYL GLUCOSIDE. BENZOIC ACID. BUTYLENE GLYCOL. CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE. CAPRYLYL GLYCOL. DISODIUM EDTA. HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER) SEED OIL (HELIANTHUS ANNUUS SEED OIL). HYDROXYCAPRIC ACID. LAURYL GLUCOSIDE. OXOTHIAZOLIDINE. PROPYLENE GLYCOL. SODIUM BENZOATE. SODIUM CITRATE. SODIUM LAURYL GLUCOSE CARBOXYLATE. SODIUM POLYACRYLATE. SODIUM STEAROYL GLUTAMATE. SORBIC ACID. TOCOPHEROL. TOCOPHERYL GLUCOSIDE. XANTHAN GUM
FILTRE SOLAIRE : PROTECTION UVA
FILTRE SOLAIRE : PROTECTION UVB
FILTRE SOLAIRE : PROTECTION UVAB
tube LAIT AVÈNE
DÉCOUVRIR LE LAIT AVÈNE

LABORATOIRE BIARRITZ - Spray Solaire SPF 50+

Prix Labels Bénéfices
~20 € logo made in france logo respect de l'eau logo bio cosmétique - Photo / protecteur
- Sans parfum ni conservateurs
- Très résistant à l’eau
- Sans effet blanc
- Hypoallergénique
- Utilisable par la femme enceinte
Liste des ingrédients
CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE, COCONUT ALKANES, ZINC OXIDE, TITANIUM DIOXIDE, HELIANTHUS ANNUUS SEED OIL, COCOS NUCIFERA OIL*, POLYGLYCERYL- 2 DIPOLYHYDROXYSTEARATE, ALUMINA, POLYGLYCERYL-3 DIISOSTEARATE, STEARIC ACID, COCO-CAPRYLATE/CAPRATE, GLYCERYL CAPRYLATE, GELIDIUM SESQUIPEDALE EXTRACT, PROPANEDIOL, TOCOPHEROL, AQUA, POLYGLYCERYL-4 CAPRATE
FILTRE SOLAIRE : PROTECTION UVA
FILTRE SOLAIRE : PROTECTION UVB
FILTRE SOLAIRE : PROTECTION UVAB
tube SPRAY BIARRITZ
DÉCOUVRIR LE SPRAY BIARRITZ

TOPICREM - Calm+ Crème apaisante protectrice SPF 50+

Prix Labels Bénéfices
~14 € logo made in france logo DERMATOLOCALLY tested - Photo / protecteur
- Sans Parfum
- Sans colorants
- Non comédogène
- Hypoallergénique
Liste des ingrédients
AQUA (WATER), DICAPRYLYL CARBONATE, DIETHYLAMINO HYDROXYBENZOYL HEXYL BENZOATE, GLYCERIN, ETHYLHEXYL TRIAZONE, BIS-ETHYLHEXYLOXYPHENOL METHOXYPHENYL TRIAZINE, DIETHYLHEXYL BUTAMIDO TRIAZONE, PENTAERYTHRITYL DISTEARATE, CETEARYL ALCOHOL, HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER) SEED OIL UNSAPONIFIABLES, PHENYLBENZIMIDAZOLE SULFONIC ACID, SILICA, 1,2-HEXANEDIOL, ACRYLATES/C12-22 ALKYL METHACRYLATE COPOLYMER, DISODIUM CETEARYL SULFOSUCCINATE, ALLANTOIN, AGRININE, PHYTIC ACID, CHLORPHENESIN, O-CYMEN-5-OL, COCO- GLUCOSIDE, DISODIUM LAURYL SULFOSUCCINATE, SODIUM HYDROXIDE, TOCOPHEROL, TOCOPHERYL ACETATE, XANTHAN GUM.
FILTRE SOLAIRE : PROTECTION UVA
FILTRE SOLAIRE : PROTECTION UVB
FILTRE SOLAIRE : PROTECTION UVAB
tube crème TOPICREM
DÉCOUVRIR la crème TOPICREM

Sources

C. A. Downs, Joseph C. DiNardo, Didier Stien, Alice M. S. Rodrigues, and Philippe Lebaron, Benzophenone Accumulates over Time from the Degradation of Octocrylene in CommercialSunscreen Products.Chemical Research in Toxicology202134(4), 1046-1054 DOI: 10.1021/acs.chemrestox.0c00461

Berardesca, E., Zuberbier, T., Sanchez Viera, M. and Marinovich, M. (2019), Review of the safety ofoctocrylene used as an ultraviolet filter in cosmetics.J Eur Acad Dermatol Venereol, 33: 25-33.https://doi.org/10.1111/jdv.15945

Premium Beauty News. 2021. Octocrylene les produits solaires. [online] Available at: https://www.premiumbeautynews.com/fr/octocrylene-les-produits-solaires,18099 [Accessed 9 June 2021].

Slow Cosmetique. 2021. OCTOCRYLÈNE ET BENZOPHÉNONE : QUEL DANGER DANS LES PRODUITS SOLAIRES ?. [online] Available at: https://www.slow-cosmetique.com/le-mag/octocrylene-et-benzophenone-quel-danger-dans-les-produits-solaires/ [Accessed 9 June 2021].

Beauté test. 2021. L’octocrylène - présent dans certaines crèmes solaires - est-il vraiment cancérigène en vieillissant (et comment avoir les bons réflexes) ?. [online] Available at: https://www.beaute-test.com/mag/article-l-octocrylene-present-dans-certaines-cremes-solaires-est-il-vraiment-cancerigene-en-vieillissant.php [Accessed 9 June 2021].




Connectez-vous afin de pouvoir télécharger le PDF

Se connecter

Nesha & Ambre | Expertise | Peau

Les crèmes solaires sans octocrylène

0 Commentaire(s) :

Vous ne pouvez pas laisser de commentaire si vous n'êtes pas connecté !

Se connecter